Modélisation mathématique et mécanique

Dans le monde de l’industrie, de très nombreux phénomènes proviennent de milieux ou de systèmes complexes. Nous pouvons en décrire une grande majorité à l'aide de systèmes d'équations aux dérivées partielles.
Les élèves-ingénieurs formés à l'ENSEIRB-MATMECA sont capables de développer les outils nécessaires à ce type d’étude et d’en maîtriser l'usage.
La bonne compréhension des phénomènes physiques et mécaniques qu'ils possèdent leur permettent d'analyser un grand nombre de problématiques.
Ils ont par ailleurs une très bonne connaissance des grandes démarches mathématiques de modélisation des milieux continus sur les sujets suivants :

  • mécanique des solides ;
  • mécanique des structures ;
  • mécanique des fluides ;
  • mécanique des ondes ;
  • mécanique des vibrations.
Si vous souhaitez réaliser un projet dans l'un de ces domaines, n'hésitez pas à déposer, depuis notre site internet, un devis gratuit !

Modélisation

Mécanique des solides et des structures

Nous comptons parmi nos spécialités la mécanique des solides indéformables, et plus généralement la mécanique des structures et la résistance des matériaux. Nous prévoyons le mouvement de systèmes mécaniques complexes.

Mécanique des fluides

Etude de fluides compressibles ou non et simulations d’écoulements n’ont pas de secret pour nous. Nous étudions le comportement de fluides soumis à tous types de contraintes, et simulons ensuite les turbulences et rotations présentes dans le fluide.

Outils maîtrisés

Nous maîtrisons le Fortran 90, le C++ et nous sommes également spécifiquement formés sur les logiciels suivants :

  • Fluent ;
  • Abaqus ;
  • Radioss ;
  • Civa.

Cependant, notre bonne compréhension de leur fonctionnement nous permet de nous adapter aisément à d’autres logiciels de simulation.

Simulation numérique

Nous pouvons modéliser tout type de phénomène dans de nombreux domaines :

  • la mécanique des fluides ;
  • la mécanique des solides ;
  • la finance ;
  • la biologie ;
  • l’acoustique.

Une bonne compréhension des phénomènes physiques nous permet d’utiliser efficacement les outils de simulation existants, mais aussi d’en développer de nouveaux.